Etiquettes Film transfert thermique Imprimantes industrielles
Logiciels d'étiquetage Applicateurs temps réel
Lecteurs industriels
 Vous êtes ici : Cahiers>L'impression Le 17/11/2017
 Accueil
Présentation
Nos engagements
Contactez-nous
Votre avis
Votre compte
 Boutique
Imprimante thermique
Étiquettes
Films transfert
Imprimante badge
Ruban pour badgeuse
Badge - carte PVC
Imprimante matricielle
Applicateurs
Packs solutions
Distributeurs
Réenrouleurs
Lecteurs code barres
Terminaux & PDA
Logiciels
Votre palette
 Cahiers
Les étiquettes
Le film thermique
L'impression
Le code barre
La traçabilité
Impression de badge 
 Outils
Développement
Démo et utilitaires
Drivers et manuels
 Liens
Liens du métier
Liens utiles
Ajouter votre site
Recommander ce site
 Plans du site
 

I

 

 

 

 

IV. Pour une bonne impression !

 

Introduction 

1. Les différentes technologies non dédiées 

   1.1. Les imprimantes matricielles.

      1.1.1. Les avantages

      1.1.2. Les inconvénients

   1.2. Les imprimantes à jet d’encre bureautique

      1.2.1. Les avantages

      1.2.2. Les inconvénients

   1.3. Les imprimantes lasers

      1.3.1. Les avantages

      1.3.2. Les inconvénients

2. Les imprimantes thermiques

   2.1. Principe de fonctionnement

      2.1.1. Imprimante thermique

         2.1.1.1. Les avantages 

         2.1.1.2. Les inconvénients 

      2.1.2. Imprimante transfert thermique 

         2.1.2.1. Les avantages 

         2.1.2.2. Les inconvénients 

 

 

 

 

Suite ...

I. Pour une bonne impression            

Bonne résolution, excellents contrastes, qualité d’impression constante, robuste, économique, rapide, connectable…

Différentes technologies s’opposent ou se complètent pour répondre aux besoins d’identification d’une entreprise. Informez vous et sélectionnez la technologie qui convient à votre entreprise en répondant à vos impératifs de production.

Si la qualité d’impression est un paramètre important lors d’impression de code à barres, de bons résultats sont obtenus en sélectionnant un support en adéquation avec le ou les environnements que rencontreront vos produits ou documents au cours de leur vie.

1. Les différentes technologies non dédiées            

1.1. Les imprimantes matricielles.            

Le principe de fonctionnement des imprimantes matricielles repose sur de petites aiguilles qui viennent frapper un cylindre sur lequel est placé le support d’impression (étiquette). L’encrage est assuré par un ruban positionné entre les aiguille et le document.

Le ruban encreur est déroulé à plusieurs reprises et doit être remplacé lorsque la densité d’encre est insuffisante.

1.1.1. Les avantages            

- Faibles coûts d’impression

- Grande largeur d’impression

- Robustesse

1.1.2. Les inconvénients            

- Impression bruyante

- Point d’impression rond

- Qualité d’impression médiocre, voir incompatible avec les codes à barres haute densité

- Rarement adapté aux impressions sur rouleaux d’étiquette

1.2. Les imprimantes à jet d’encre bureautique.            

Les imprimantes à jet d’encre réalisent l’impression par projection d’une encre liquide sur le document. Le point d’impression minimum manque de précision car la goutte d’encre arrivant à grande vitesse sur le support d’impression vient éclater en de minuscules petites gouttelettes réparties autour du point principal. La netteté du tracé est de ce fait réduite et peut venir gêner la lecture d’un code à barres.

1.1.3. Les avantages            

- Souplesse de mise en page

- L’imprimante peut être utilisée pour d’autres tâches bureautiques

- Grande largeur d’impression (A3+)

1.1.4. Les inconvénients            

- L’impression d’étiquettes est réalisée sur planche

- Point d’impression rond

- Qualité d’impression moyenne malgré des résolutions élevées

- Coût des encres

- Inadapté à une utilisation intensive.

1.3. Les imprimantes lasers.            

L’impression sur imprimante laser est réalisée avec une grande précision. L’encre solide presque réduite à l’état de poussière est attirée sur un block photorécepteur sensibilisé par le rayon laser. L’encre est alors déposée sur le support d’impression puis passée dans un four afin d’être fixée. L’imprimante laser est à même de répondre à de faible besoin d’étiquetage. Le principe d’impression supposé économique se transforme en véritable gouffre financier dés lors qu’il s’agisse d’imprimer des code à barres nécessitant une quantité d’encre importante (4 à 5 fois plus que l’impression d’un texte de 1000 caractères).

1.3.1. Les avantages            

- Souplesse de mise en page

- L’imprimante peut être utilisée pour d’autres taches bureautique

- Grande largeur d’impression (A3)

- Qualité d’impression élevée

1.3.2. Les inconvénients            

- L’impression d’étiquettes est réalisée sur planche

- Les étiquettes doivent utiliser un colle supportant le passage par le four

- Point d’impression rond

- Coût du consommable pour des taux de noircissement important

- Inadapté à une utilisation intensive.

2. Les imprimantes thermiques            

2.1. Principe de fonctionnement

2.1.1. Imprimante thermique            

Les imprimantes thermiques fonctionnent à partir d’un support traité qui noircit par réaction chimique sous l’effet de la chaleur. Le support passe sous la tête thermique de l’imprimante qui est composé de « points chauffants ». 

2.1.1.1. Les avantages               

Si l’imprimante est uniquement thermique elle sera mécaniquement plus simple, puisqu’on utilise pas de ruban thermique. On évite ainsi les problèmes de détection de ruban , de réglage d’embrayage sur les axes pour le film, les problèmes de plissage du ruban ... Le changement de consommable est plus rapide puisqu’on ne change que le support (ex : rouleau d’étiquettes...) 

Il est important de savoir que très souvent les imprimantes sont capables de fonctionner en thermique ou en transfert thermique. 

2.1.1.2. Les inconvénients              

Un des inconvénients majeurs du thermique direct est la faible durée de vie de l’étiquette puisqu’elle va réagir à toute source de chaleur. Son utilisation sera le plus souvent réservée aux applications de courte durée (de quelques heures à quelques semaines). L’étiquette thermique est aussi très sensible au frottement ce qui peut rendre la lecture de code barres difficile d’autant plus que certains supports thermiques ne sont pas compatibles avec la lecture infrarouge des scanners.

La durée de vie de la tête thermique est souvent réduite ( inférieur à 30 km) surtout si le support n’est pas de « bonne qualité », nous avons en effet un phénomène d’abrasion important entre le support et la tête thermique. Celui-ci peut être encore plus important dans le cas d’un support pré imprimé non adapté et dans ce cas, on peut descendre à une durée de vie inférieure à 5 km ! 

2.1.2. Imprimante à transfert thermique             

L’imprimante à transfert thermique fonctionne sur le même principe que l’imprimante thermique hormis le fait que l'on utilise dans ce cas un support non traité et du film thermique.

Le film thermique passe entre la tête thermique et le support à imprimer, la tête d’impression thermique va permettre de transférer l’encre du ruban sur le support. 

2.1.2.1. Les avantages             

La durée de vie de l’étiquette peut être très longue avec une très bonne tenue à la température, à l’abrasion et aux solvants (en fonction du support et du film utilisés). Il existe une grande variété de supports  (papier,  synthétique ...). La lecture infrarouge des scanners ne pose aucun problème.

Un autre avantage du transfert thermique est lié à la durée de vie de la tête thermique qui est dans ce cas plus importante, généralement entre 50 et 100 km, mais parfois plus ! Le ruban thermique joue un rôle protecteur pour la tête, en effet, il possède normalement une fine couche à base de produits siliconés qui vient au contact de la tête et en réduire le coefficient de frottement. 

2.1.2.2. Les inconvénients             

Les imprimantes à transfert thermique mettent en œuvre une mécanique plus complexe liée à la présence du ruban encreur. Le changement de consommable est plus long puisqu’on utilise une bobine d’étiquettes et une bobine de ruban thermique 

 

Toutes les sociétés et noms de marque cités sont des marques déposées ou des marques enregistrées par leur propriétaire.

2015 louis vuitton women wallet replica outlet prada replica Fake women boots christian louboutin replica online Women kelly hermes replica online wholesale Hermes outlet sale men bags the best louis vuitton femme Men bags hermes shop replica sale chloe outlet for cheap yves-saint-laurent-homme-replica yves saint laurent outlet Handbags-mini-luggage-replica-online-2015-celine Men wallet fake hermes replica outlet Women-bags-yves-saint-laurent-outlet-store-cheap Outlet store chloe Yves saint laurent cheap replica online women clutch Replica store louis vuitton belt purse fake celine replica